Découvrir le projet

Les travaux du terminal débuteront en 2025 et se dérouleront en 2 phases. Ils porteront à la fois sur les volets maritime et terrestre.

Simulation du Terminal du Naye après travaux

Simulation du Terminal du Naye après travaux

La position géographique du terminal, à proximité immédiate d’Intramuros et de la cité d’Aleth, impose de porter une attention particulière au traitement des espaces et du bâtiment de la gare maritime, afin d’offrir la meilleure intégration urbaine et paysagère. 

Des installations maritimes revues

Les travaux portent sur le remplacement des ouvrages maritimes et l’amélioration des accès par la mer. 

  • Le poste 1 sera repositionné, de façon à ne plus être en conflit avec l’accès à l’écluse. Ainsi, il permettra d’accueillir des bateaux jusqu’à 130 m de longueur. 
  • Les embectages qui guident et protègent l’accès à l’écluse, seront remplacés par des ouvrages neufs. 
  • La jetée sud sera confortée. 
  • L’avant-port (cale de Dinan et secteur de la Bourse) retrouvera les conditions de navigation d’origine, grâce aux travaux de dragage d’entretien. 
  • Le chenal d’accès au terminal sera élargi et approfondi de manière à être moins dépendant des marées, et par conséquent, à fiabiliser les horaires d’escales. 

Des installations terrestres intégrant les besoins actuels et à venir

La construction d’un nouveau bâtiment destiné aux services d’exploitation du terminal et aux services de l’État permettra de répondre aux normes d’accueil et de confort d’aujourd’hui. 

  • Les espaces dédiés aux voyageurs seront suffisamment dimensionnés pour assurer la fluidité des flux de circulation. 
  • Les conditions de contrôle à l’embarquement et au débarquement seront adaptées aux évolutions réglementaires prévues fin 2024. 

Des liaisons maritimes améliorées entre la ville et le port

Un large parvis végétalisé, constituant un véritable espace public de la ville, offrira des cheminements piétons et cyclistes.

Animation visuelle 05042024

Calendrier des étapes clés du projet

En images

1 sur 3
Crédit : AREP/Myluckypixel
Gare Maritime et capitainerie
2 sur 3
Crédit : AREP/Myluckypixel
Poste de commande de l’écluse
3 sur 3
Crédit : AREP/Myluckypixel
Gare maritime vue du rond-point du Naye

Vue zoomée de la gare maritime à partir des Sablons

En images

1 sur 3
Gare maritime – situation existante
Crédit : MAP-oi
Vue des Sablons zoomée – Situation existante
2 sur 3
Vue des Sablons zoomée – Avec le projet de gare maritime
Gare maritime – en projet
3 sur 3
Vue des Sablons zoomée – Avec le projet de gare maritime et de passerelle
Crédit : AREP/Myluckypixel
Gare maritime – en projet – avec passerelle

Un projet respectueux de son environnement

Soucieuse de réaliser des équipements vertueux, la Région a fixé les principes d’aménagement intégrant les enjeux de transition : 

  • Équipements favorisant les mobilités alternatives, 
  • Branchement électrique des bateaux à quai, au réseau terrestre y compris pour la recharge des batteries, 
  • Panneaux photovoltaïques, 
  • Faible impact du bâtiment (structure bois, 
  • Économie d’énergie, réemploi de matériaux issus de la déconstruction,…), 
  • Gestion durable des eaux pluviales, 
  • Suivi du bon état écologique des milieux terrestres et maritimes pendant et après travaux, 
  • Valorisation des sédiments dragués sur le chantier, 
  • Intégration paysagère des aménagements dans leur environnement.