Compétitivité des entreprises et du territoire
La Région Bretagne adopte son Plan d’actions logistiques

Du fait de sa périphéricité, en Bretagne plus qu’ailleurs, la performance économique et environnementale dépend fortement de l’organisation des entreprises en matière logistique. La mise en œuvre de la Loi de Modernisation de l’Economie et le débat autour de l’Ecotaxe l’ont encore récemment montré. C’est pour ces raisons que la Région s’est engagée depuis janvier 2013 dans l’élaboration d’une stratégie régionale d’actions logistiques. Un plan débattu et adopté le 12 décembre dernier par l’assemblée régionale.

Destiné à couvrir tous les champs du transport, qu’il s’agisse des volets maritime, routier et ferroviaire, mais aussi les domaines de l’économie, de l’environnement et de la formation, ce plan d’actions poursuit 4 objectifs : soutenir la compétitivité des entreprises du territoire, combiner les principes d’une logistique durable et efficiente (réduction gaz à effet de serre), faire face à l’augmentation des coûts logistiques et favoriser la montée en compétences logistiques des entreprises.

Le fruit d’une large concertation associant 250 acteurs économiques

Le document a été co-construit ces 9 derniers mois avec quelque 200 acteurs économiques bretons. Un travail collaboratif qui s’est articulé autour de 2 grandes réunions plénières (janvier et octobre), et dans l’intervalle, de 2 sessions d’ateliers déconcentrés à Brest, Lorient et Rennes (février et mars). Une première version du plan a été soumise à tous, dans le cadre d’une concertation menée de juillet à septembre 2013. La version adoptée par la Région la semaine dernière est le résultat de cette consultation, notamment en termes de priorisation des actions. Plus qu’un plan régional d’actions, ce document a vocation à constituer le plan d’actions logistiques commun aux acteurs bretons.

3 piliers et 18 actions, dont 6 priorisées

Les nouvelles offres de transport multimodales, la transformation de la chaîne logistique des entreprises et la structuration de la logistique sur le territoire breton sont les 3 piliers indissociables de cette stratégie. Chacun d’entre eux se décline autour d’actions (18 au total) qui feront l’objet d’évaluation régulière autour d’indicateurs de suivi : tonnage reporté sur le ferroviaire, réduction de CO2, unités de transport intermodales subventionnées… A l’issue de la phase de consultation des acteurs économiques bretons, 6 actions ont été priorisées. Elles seront engagées dès le 1er semestre 2014.

 Soutenir le développement de nouvelles offres de transport multimodales

en appuyant les initiatives privées plaçant le fret dans une approche durable (4 actions)

  • Action priorisée : mise en place d’un dispositif d’aide pour créer de nouvelles lignes ferroviaires ou maritimes. La Région sollicite un droit à l’expérimentation. 
  • Action priorisée : réserver des capacités de sillons répondant aux besoins identifiés au départ et à l’arrivée de la Bretagne. 
  • soutenir l’acquisition de caisses mobiles rail-route. 
  • Action priorisée : développer et pérenniser des activités de collecte/distribution ferroviaire intra-Bretagne ; la Région sollicite aussi un droit à l’expérimentation.

 

Accompagner la transformation de la chaîne logistique (supply chain)

pour accroître la performance globale des entreprises.(7 actions) :

  • assistance aux entreprises sur les démarches de mutualisation.
  • Action priorisée : accompagnement des PME/TPE de production dans l’évolution de leurs compétences en supply chain (soutien financier des actions collectives ou intervention dans l’entreprise en appui du dirigeant).
  • accompagnement des PME/TPE de transport dans l’évolution de leurs performances.
  • animation d’un réseau de compétence régional.
  • mise en place d’un dispositif de communication dédié à la supply chain.
  • mise en place d’une démarche de mobilisation et de sensibilisation des entreprises.
  • accompagnement des PME pour l’évolution de leurs systèmes d’information (SI) dans le cadre du pilotage de leur supply chain.
 

Structurer la logistique sur le territoire breton

en accompagnant les investissements routiers, ferroviaires et portuaires dans une logique structurée, d’usages et d’utilité pour l’économie bretonne (7 actions) :

  • projets portuaires (dragages des ports, Port de Bretagne numérique, réflexion autour de plateforme logistique multimodale des ports),
  • projets routiers (achèvement de la mise à 2x2 voies de la RN164, axe Triskell),
  • Action priorisée : structuration des pôles logistique bretons ; en lien avec un comité d’experts installé début 2014, la Région souhaite préfigurer les différents sites logistiques jugés structurants pour l’économie bretonne.
  • Action priorisée : recensement et conservation des infrastructures stratégiques ; conduire un diagnostic des infrastructures portuaires et ferroviaires jugées structurantes pour le fret en Bretagne et élaborer un plan de soutien à leur remise en état le cas échéant,
  • mise en œuvre d’un projet de plateforme pilote à Morlaix,
  • développement de la capacité de manutention multimodale à court terme à Rennes,
  • encadrement du développement de pôles multimodaux logistiques.
   

Dès à présent, la Région Bretagne agit
Sans attendre la mise en place de ce plan d’actions, la Région Bretagne s’est déjà investie en faveur de l’intermodalité en soutenant les actions en faveur du report modal (réhabilitation des chantiers multimodaux de transport combiné de Rennes et Morlaix) ou encore avec la mise en place d’un dispositif de soutien à l’investissement d’unité de transport intermodal pour les transporteurs routiers.  

Actualités

Communiqués de Presse

  1. Groupe de travail sur la réunification de la Bretagne
    Treize préconisations remises au Président de Région

    Jean-Michel Le Boulanger, 1er Vice-président de la Région à la culture, et Isabelle Le Bal, Conseillère régionale, ont remis ce lundi 2 décembre au Président Loïg Chesnais-Girard, le rapport du groupe d’élus de la Région ayant travaillé depuis 2016 sur la réunification de la Bretagne historique.

    Lire la suite


  2. Réunie en session plénière, la Région vote le SRADDET
    Débat autour du Schéma et des deux premiers engagements Breizh COP

    La Bretagne, comme l’ont fait les autres Régions françaises, a voté son SRADDET, Schéma régional d’aménagement, de développement durable et d’égalité des territoires, prévu par la loi NOTRe de 2015.

    BreizhCOP 

    Lire la suite


  3. Aménagement du port de Brest et du polder
    Le chantier du quai EMR arrêté, sans incidence pour le déploiement des énergies

    Alors que les opérations de dragage démarrent dans le chenal du port et que la joint venture Navantia-Windar (fournisseur d’Ailes Marines) prépare son implantation sur le polder, Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne, a souhaité faire un point global et technique sur l’avancement de ce projet complexe portant à la fois sur le dével...

    Ports 

    Lire la suite