Aller au contenu

Le bilan portuaire 2020 est disponible

L’année dernière, les trafics de marchandises ont du faire face à la crise sanitaire mondiale. Quelles ont été les conséquences pour 2020 ?

Vue générale aérienne du Port du Légué
Crédit photo : © Jérôme Sevrette
Port de Saint-Brieuc Le Légué

Les conséquences de la crise sanitaire mondiale sont nombreuses. Le trafic marchandise des ports bretons en baisse de 13 % suit globalement la tendance nationale. Le port breton de Saint-Brieuc-Le-Légué et celui de Dégrad-de-Cannes sont les seuls ports français à n’avoir pas subi la chute des trafics.

La pandémie mondiale, avec ses confinements successifs, ses fermetures de frontières a fortement impacté le trafic de passagers (ferry et croisière), mais aussi la pêche avec la fermeture de certains marchés, des cantines, des restaurants…

Les ports bretons se sont adaptés au BREXIT en mettant en place un certain nombre de procédures permettant de répondre aux nouvelles modalités d’échange transmanche. Les effets du BREXIT à long terme sur les trafics ne sont pas encore mesurables.

En pratique

Notre actualité

Abonnez-vous à la newsletter de la Région