Ar bloaz kozh (la « vielle » année) est finie, laissant place à ar bloaz nevez (la nouvelle année), c'est la période des voeux, an hetoù. Après Kalanna (la Saint-Sylvestre) souhaiter la bonne année devient en effet un sport national, au point qu'il existe même un verbe pour cela dans le Morbihan : blezamata (souhaiter la bonne année). Bonne année se dit bloavezh mat ou blezad mat, dans sa version courte en tout cas. Si vous voulez fleurir un petit peu vous pouvez dire : bloavezh mat deoc'h, yec'hed ha prosperite, ar baradoz e fin ho puhez (bonne année à vous, bonne santé et prospérité, le paradis à la fin de votre vie), cette formule est un classique et a de nombreuses variantes humoristiques comme : bloavezh mat deoc'h, yec'hed ha prosperite hag ar baradoz araok fin ho puhez (bonne année à vous, bonne santé et prospérité et le paradis avant la fin de votre vie). En plus de souhaiter la bonne santé ou encore la prospérité, il est possible de rajouter hag un ti dilogod et une maison sans souris, c'est toujours ça de pris ! En conclusion: Blezat mat deoc'h ! Bonne année à vous !

Et pour écouter :

 

Où s'informer pour apprendre le breton ?

L'office de la langue bretonne
L'Office de la langue bretonne (Ofis ar brezhoneg) est une association chargée de promouvoir et de développer la langue bretonne dans tous les domaines de la vie sociale et publique.
Contacter l'office : http://www.ofis-bzh.org

L'Association Deskiñ d'An Oadourien

L'associatino Deskiñ d'An Oadourien, créée en 2001, réunit les structures d'enseignements du breton aux adultes. Elle a pour mission de faciliter cet enseignement et d'informer d'informer le public sur les formations. Sur son site : les formations et les contacts utiles
Contacter l'association : http://dao.breizh.free.fr/ 

Modifié le


Partagez ce contenu