« Lein » (le repas du matin) « adlein » (le casse-croute du matin) « merenn » (le repas du midi) « adverenn » (le quatre heures) , « koan » (le repas du soir).

Le préfixe « ad » désignant comme vous l’avez deviné la répétition d’une action.

Parfois, vous entendrez certains locuteurs désigner les trois repas principaux de la journée de la façon suivante : « dijuniñ » « lein » « koan ».

On peut dans les grandes occasions tenter de faire une ventrée : « ober ur c’hofad » !

« Fiskoan » désigne le repas du réveillon mais parfois par extension  un festin ! « ober friko » ou « debriñ friko » signifie manger le repas de noce ou par extension un bon repas de banquet.

Pour évoquer les plaisirs de la table les proverbes en langue bretonne foisonnent :

« Ur sac’h goullo ne chom ket pell en e sav » = un sac vide ne peut rester debout !

Ou encore : « Gwelloc’h un tamm bemdez, evit re da Veurlarjez »

Mieux vaut un peu (de nourriture) tous les jours, que trop à mardi-gras !

Pour écouter :

 

Où s'informer pour apprendre le breton ?

L'office public de la langue bretonne
L'Office public de la Langue bretonne (Ofis publik ar brezhoneg) est un établissement public de coopération culturelle (EPCC) chargé notamment de promouvoir et d'enrichir la langue bretonne, de sensibiliser et mobiliser les acteurs publics et privés à son utilisation comme langue de communication, de structurer l'offre d'enseignement et de formation.
Contacter l'Office public : http://www.ofis-bzh.org

L'Association Deskiñ d'An Oadourien

L'associatino Deskiñ d'An Oadourien, créée en 2001, réunit les structures d'enseignements du breton aux adultes. Elle a pour mission de faciliter cet enseignement et d'informer d'informer le public sur les formations. Sur son site : les formations et les contacts utiles
Contacter l'association : http://dao.breizh.free.fr/

Modifié le


Partagez ce contenu