© Région Bretagne

Le trafic marchandises

il se décompose en 2 grandes catégories : le trafic cargos et le trafic manutentionné sur les ferries.

Le trafic cargos

Le trafic cargos est essentiellement manutentionné sur les quais des bassins intérieurs, suivant la nature des produits et la taille des navires. Les bassins Bouvet et Duguay-Trouin peuvent accueillir des navires jusqu'à 120 m de longueur tandis que le bassin Vauban et le bassin Jacques Cartier accueillent des navires jusqu'à 150 m de longueur.

La manutention est assurée par des grues électriques sur rails ou des grues mobiles.

Le trafic global du port de commerce pour l'année 2015 a été le suivant :

Extrait du bilan annuel du port de Saint-Malo de 2015

Code NST Designation NST Tonnage 2014 Tonnage 2015 Évolution
2015 / 2014
01 Produits de l'agriculture, de la chasse et de la forêt ;
poissons et autres produits de pêche
146 198 116 452 -20,35%
03 Minerais métalliques et autres prosuits d'extraction 218 373 180 434 -17,37%
04 Produits alimentaires, boissons et tabac 397 389 319 409 -19,62%
08 Produits chimiques 592 335 602 717 1,75%
12 Matériel de transport 361 461 335 454 -7,19%
14 Matières premières secondaires 0 5 150 -
16 Equipement et matériels utilisés dans le transports de marchandises 0 2 017 -
18 Groupement de marchandises 0 70 228 -

L'activité prépondérante du port est constituée par les engrais et les matières premières utilisées pour leur fabrication. Les filières bois et alimentation animale sont également bien implantées sur le port.

Le trafic ferries

il est réalisé sur les 2 rampes de l'avant-port soit sur des ferries conventionnels soit sur des navires à grande vitesse. Les échanges sont réalisés avec l'Angleterre et les îles Anglo-normandes.

Le trafic passagers

Toute l'année SAINT MALO est relié par des ferries conventionnels avec PORTSMOUTH en Angleterre, et par des navires à grande vitesse avec les îles de JERSEY et de GUERNESEY. Une liaison hebdomadaire avec un navire roulier complète l'offre vers les iles Anglo-normandes.

Du printemps à l'automne, la compagnie Corsaire assure la liaison Saint Malo – Dinard ainsi qu'un ensemble d’excursions maritimes en Rance et dans la baie de Saint Malo entre le cap Fréhel et les îles Chausey.

Autre volet de l'activité passagers l'accueil des paquebots de croisière, les plus petits (d'une longueur inférieure à 150 m) sont accueillis dans le bassin Vauban au pied des remparts de l'intramuros, et les plus gros jusqu'à 250 m sont amarrés sur des coffres dans l'estuaire de la Rance. Les passagers sont débarqués par les navettes maritimes du paquebot à la gare maritime de la Bourse. Ils se rendent alors à pied à Saint-Malo intramuros ou sont acheminés par cars jusqu'au Mont Saint Michel.

Modifié le